Acquérir un terrain de foot pour un projet agricole.

Par Brice, Mars 2021

L’acquisition de terrain pour un projet agricole n’est pas toujours évidente. Dans ce contexte, toutes les pistes sont exploitables. Pourquoi ne pas acquérir un terrain de foot municipal qui n’est plus utilisé? Cette option hors du commun, c’est un membre de la communauté MATA qui nous l’a soufflée à l’oreille. Quentin nous a raconté son parcours d’acquisition dans le but de transformer un terrain de foot en parcelle de maraîchage. Détenteur d’un premier diplôme agricole (ne donnant pas la “capacité agricole”) et fort d’une expérience de 4 ans en maraîchage, il est également en cours de formation pour obtenir le BPREA et ainsi pouvoir s’installer à titre principal. Ce parcours d’acquisition s’inscrit alors dans une démarche d’installation d’un jeune agriculteur.

Voici son histoire…

A l’origine, ce terrain n’était pas à vendre! Quentin nous explique avoir eu cette idée d’aller démarcher les mairies de son territoire suite à la publication de mise en vente d’un terrain de foot municipal près de chez lui. Ce terrain ne convenait pas mais l’idée lui a paru intéressante. Il a donc recherché des terrains de foot non exploités par les communes. Et il en a trouvé plusieurs autour de chez lui!

Il a alors rédigé trois courriers aux communes concernées par ces terrains. Il n’a reçu qu’une seule réponse positive. Il a rencontré le maire de cette commune auprès duquel il a détaillé un peu plus son projet. Le terrain, d’1ha74, convient bien et il dispose de l’eau courante, de l’électricité et d’un bâtiment, le vestiaire et la buvette, ce qui laisse envisager de le transformer en bâtiment d’exploitation et/ou habitation.

Ce maire était en fin de mandat et n’a finalement pas donné suite. Mais une fois le nouveau maire en place, il a repris contact avec la municipalité qui a souhaité poursuivre ce projet et a rapidement voté la vente du terrain en conseil municipal.

La SAFER intervient alors pour préempter le terrain car des agriculteurs voisins souhaitent agrandir leurs exploitations. Quentin remplit le dossier de candidature demandé par la SAFER accompagné d’une lettre de motivation décrivant son projet, la planification de sa mise en place et son budget. 

Suite à cela, la commission SAFER se réunit pour choisir le candidat retenu pour l’achat de cette parcelle. Les porteurs de projet à l’installation agricole étant prioritaires sur les projets d’agrandissement, il est sélectionné. Il reçoit une réponse verbale rapidement qui sera confirmée par un courrier quelques semaines plus tard. Après l’envoi d’un chèque d’acompte, il pourra enfin signer et acquérir son terrain. 

Il engage dès maintenant une demande de changement de zonage au PLU, ce qui lui permettra en tant qu’exploitant agricole d’installer des serres et de vivre sur son terrain. Cette procédure a déjà été discutée avec le maire, cela ne devrait être qu’une formalité. Réponse prochainement.

Il lui aura fallu environ un an et demi, depuis ses premières démarches, pour être propriétaire de son terrain et pour pouvoir envisager de démarrer son activité de maraîchage diversifié au cœur d’un village dépourvu jusqu’alors de ce type de production.

Félicitations et merci à Quentin pour son témoignage! Il est la preuve que c’est possible d’acquérir des terrains agricoles, ou des terrains qui peuvent être reclassés agricoles auprès des collectivités territoriales. A ce propos, nous préparons un bel article qui aborde la recherche du côté des collectivités. 

A très vite pour la suite!

Pleins d’autres articles ICI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s