La place des femmes dans l’agriculture


Par Cyrielle, Février 2021

Quand on parle d’agriculture, on pense automatiquement aux hommes au premier abord. Pourtant, les femmes sont depuis toujours parties prenantes de l’agriculture. Et elles souhaitent également être reconnues indépendantes. On le voit aussi dans la communauté MATA, où les membres féminins représentent près de 47% de l’audience ! Retour sur l’évolution de la place des femmes dans ce milieu qui reste à prédominance masculine.

Petit historique

En France en 1970, seulement 8 % des exploitations étaient dirigées par des femmes. En 2016, elles le sont à 25%. Même si les femmes ont toujours aidé au travail à la ferme, leur position était moins visible, souvent assimilées au statut de « conjoint-collaborateur » ou d’aidante occasionnelle.

D’ailleurs, saviez-vous que le mot « agricultrice » n’est apparu dans le Petit Larousse qu’en 1961 ?

En 1980, le statut de « co-exploitante » fait son apparition. Puis, en 1985 apparaît l’EARL (Exploitation Agricole à Responsabilité Limitée), qui permet aux conjoints de s’associer en individualisant leurs tâches et responsabilités. Cependant, ce n’est toujours pas un droit personnel attribué aux femmes.

Il aura fallu attendre la loi d’orientation agricole (1999), instituant le statut de « conjoint collaborateur », pour permettre une reconnaissance professionnelle du travail des femmes ainsi qu’une amélioration de leur protection sociale. Ce statut est accessible depuis 2005 sans autorisation préalable du chef d’exploitation (et étendu aux personnes pacsées). Il a permis de réduire le nombre de conjointes travaillant sur l’exploitation sans statut. Un certain nombre de femmes restent pourtant encore sans statut, et ainsi ne bénéficient ni de protection sociale, ni de droits à la retraite. Selon VIVEA1, ces femmes ne sont pas suffisamment mises en garde et informées des possibilités qui existent aujourd’hui en termes de statut.

Parmi les femmes qui sont à la tête d’exploitations agricoles, beaucoup ont en fait succédé à leur mari, au moment du départ à la retraite de ce dernier.

 Aujourd’hui, elles osent davantage se reconvertir dans le domaine agricole, et bénéficient ainsi d’un parcours diversifié. Pourtant, les difficultés (d’installation ou pour se former) restent omniprésentes.

Evolution des droits

Depuis le 1er janvier 2011 (grâce à la réforme des retraites de 2010) : ouverture de la retraite complémentaire agricole aux conjoints collaborateurs.

Depuis 2019 et l’instauration de la Loi de Financement de la Sécurité Sociale (LFSS), les exploitantes agricoles peuvent bénéficier, dans le cadre de leur maternité, d’indemnités journalières si elles ne peuvent pas se faire remplacer. Elles ont aujourd’hui droit au statut de travailleuses indépendantes, leur permettant d’avoir un congés maternité plus long (16 semaines) et un congé prénatal – ce qui n’était absolument pas le cas avant !

Les difficultés à l’installation

– L’héritage : dans les familles où un homme fait partie de la fratrie, c’est souvent lui qui hérite de la ferme (si bien sûr il souhaite la reprendre) ;

– Un équilibre vie privée / vie professionnelle difficile à conserver ;

– Les stéréotypes : il subsiste encore beaucoup de stéréotypes dans le milieu agricole. Pourtant, les femmes apportent une vision différente de la conduite d’une exploitation et proposent souvent une diversification des activités : transformation des produits, activités de loisirs, fermes pédagogiques, hébergement… Généralement, elles sont aussi davantage engagées dans l’agriculture biologique. On a également observé que les femmes avaient plus d’obstacles pour accéder au foncier agricole.

Les motivations des femmes à devenir agricultrices

Voilà ! Encore de nombreuses choses restent à faire, notamment concernant l’égalité femmes-hommes. Mais, comme dans les autres milieux professionnels, les choses progressent doucement.

Et vous mesdames, qu’en pensez-vous ?

Pleins d’autres articles ICI

Sources :

https://agriculture.gouv.fr/sites/minagri/files/documents/alimentation

https://terredeliens.org/femmes-paysannes-installation.html

Les femmes dans l’agriculture

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s